Facebook, le début de la fin ou une mort programmée ?

facebook - une mort annoncée
facebook - une mort annoncée

Stamos est le chef de la sécurité chez Facebook depuis 2015 et avait précédemment assumé la même fonction chez un autre géant du web, Yahoo. Cette annonce a été faite par lui-même sur sa page Facebook, il quittera l’entreprise le 17 août prochain.  il occupera le double rôle d’enseignant et de chercheur à l’université de Stanford au États-Unis.

Surprise! Facebook annonce qu’elle ne remplacera pas son CSO ( Chef de la sécurité).  L’équipe de spécialiste qui s’occupait spécifiquement de la sécurité sous la direction de Stamos, serait entre-temps en grande partie disloquée et répartie parmi d’autres départements, afin d’y aborder en interne d’éventuels problèmes sécuritaires.

« Cette façon de procéder risque d’aménuiser la sécurité chez Facebook et est l’annonce d’une catastrophe annoncée. De répartir l’équipe dans des départements devrait être une stratégie complémentaire et non une solution de remplacement. »

« Nous ne pouvons pas éclater une équipe de sécurité et penser que chacun de ses membres sera plus actif et productif seul de son côté. Depuis des siècles, même avant l’internet, la sécurité et la gestion du risque c’est faite en équipe et regroupées. Cette stratégie a surement déjà été essayée non?  Pourquoi qu’aujourd’hui en 2018 cette structure serait un succès?  »

Il y a quelques mois encore, le New York Times annonçait que son départ était imminent, mais que Facebook voulait encore le garder jusqu’en août.

La semaine dernière Facebook a annoncé avoir découvert de nouvelles tentatives d’influence des élections américaines et avoir pris des mesures strictes pour s’opposer aux applis abusant des données de ses utilisateurs.

« Avant d’écrire vos informations privées sur cette plateforme, pensez-y deux fois… »

Dany Brisson

Share This: