L’opération #OpCharlieHebdo d’Anonymous contre les Djadistes pourrait être dangereuse

Opération #OpCharlieHebdo
Opération #OpCharlieHebdo

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Opération #OpCharlieHebdoLes attaques de membres du groupe hacktiviste Anonymous pourrait nuire à des enquêtes en cours contre des extrémistes religieux dans le monde. Le groupe a dévoilé aujourd’hui une liste de compte Twitter d’extrémistes demandant au gens de se plaindre à Twitter pour fermer leur compte.  Ce qui semble à première vu fabuleux comme idée fait en sorte que si des gens qui utilisent ces comptes sont sous surveillances des autorités sur le CyBerEspace, ceux-ci pourrait en perdre la traçe.

Monsieur Varos, qui semble être le chef de projet des attaques #OpCharlieHebdo a déclaré sur Twitter au site Zdnet.fr qu’il recueille simplement des informations et a demander au site zdnet.fr d’arrêter de spéculer sur leur activité. Ce site met en doute  la crédibilité de l’opération qui veut faire fermer des comptes de réseaux sociaux et mets ‘hors ligne’ des sites qui véhiculent des propos haineux.

Zdnet affirme bizarre le fait de défendre la liberté d’expression en empêchant des gens d’exprimer leurs points de vu!

Le site affirme également dans son article qu’Anonymous a perdu le contrôle de cette opération par le fait que des sites qui n’ont aucun rapport avec ce conflit qui s’est transporté sur le CyberEspace sont mis ‘hors ligne’ ( Un site de restaurant parisien halal ).

Conclusion:

Cette opération risque t-elle de faire avorter des enquêtes qui auraient mené a des arrestations ?

Malgré que le bût du groupe Anonymous n’est pas d’aider les extremistes djadistes, loin de là. Je crois que les risques d’aider ceux-ci sans le vouloir sont très élevés et que cette possibilité est réel. Des enquêtes pourraient avorter à cause de cette opération et des terroristes pourraient se retrouver moins ou pas surveillés dans un avenir proche.

Dany Brisson  ( Étudiant en Cybersécurité et CyberEnquête)

Share This: